Bibliographie

Livres écrits par Camille Bryen

1927, Opopanax , Nantes, Jehan Humbert
1932, Expériences, Paris, Editions de l’Equerre
1934, Les Quadrupèdes de la Chasse, Paris, Ed. du Grenier
1935, Les Lions à barbe, Paris, Editions de la Sagesse
1935, Actuation Poétique, Paris, Editions René Debresse
1937, L’Aventure des objets, Paris, José Corti
1938, Nuits Massacrées, Paris, Les Feuillets de l’Ilot
1945, Les Cloîtres du vent, Paris, Ed. de la Nvelle critique
1948, La Chair et les Mots, Paris, K Editeur
1949, Parole parle, Paris, Editions Roland Fournier
1950, Hepérile, Alès, Editions P.A.B.
1951, Temps troué, Paris, Presses du livre français
1952, La Chasse aux lions, Paris, Le Messager boîteux
1953, Homo Dragonans, Alès, Editions P.A.B.
1955, Jepeinsje, Alès, Editions P.A.B.
1962, Désécriture, Alès, Editions P.A.B.
1964, Saint Galligraphie, Saint-Gall, Editions Erker
1971, Lettre Illetrée, Paris, Editions Brunidor
1973, Face à la porte, Alès, Editions P.A.B.
1974, Ad Quadratum, Alès, Editions P.A.B.
1974, Sainte Hildegarde, Alès, Editions P.A.B.

 

Quelques livres illustrés

Francis Picabia, Poèmes de Dingalari, 1957
Jean Arp, Notre petit continent, 1958
Roger Bordier, Jeu de glace de Camille Bryen, 1958
Michel Butor, Lettres écrites du Nouveau Mexique, 1970
Michel Butor, Querelle des Etats, 1973

Quelques autres ouvrages

Anthologie de la poésie naturelle (avec A. Gheerbrant), 1949
L’Ouvre-Boîte, colloque abhumaniste (avec J. Audiberti), 1952
Hépérile éclaté (avec R. Hains et J. Villeglé), 1953
Carte blanche à Camille Bryen, 1964
Catalogue des estampes (par J. Boutet-Loyer), 1975
Catalogue raisonné des peintures (par J. Boutet-Loyer), 1986
Langue d’Oiseau, 1986
Bryen à revers, catalogue d’exposition, MBA Nantes, 1997
Désécritures (oeuvres complètes réunies par E. Guillard), 2007

 

« Je ne retouche que rarement mes poèmes,
mais quand je le fais c’est que des choses qui m’avaient échappées
à l’état de transes se pressent en moi pour en sortir,
et que ma conscience d’artiste m’oblige à ne pas m’en débarrasser
autrement qu’en les intégrant à leur place.
Quiconque cherchera dans mon livre autre chose
que des expériences poétiques peut être sûr de l’insuccès.
Je ne fais pas encore ni de l’art, ni de la littérature. »
(Expériences)